Financement

La formation est indispensable pour vous et vos salariés

Vous cotisez : profitez-en !

1LO_ISQ_OPQF_mail.JPG

Face aux difficultés croissantes dues à la crise, il est primordial d’être plus compétitif. Dans ce contexte, vous devez vous former. Vous avez des financements à votre disposition, profitez-en ! L'UNEC Pays de la Loire s’occupe de la quasi-totalité des formalités.

 

Notre organisme formation est certifié OPQF ... Preuve de la qualité de nos formations et de leur organisation.

Vous Artisans : Participation du FAFCEA pour vos stages 2019

8th.jpg

Les formations suivies par les TNS (travailleurs non salarié) sont éligibles aux Fonds d'Assurance Formation tels que le FAFCEA...qui peut prendre en charge tout ou partie des frais pédagogiques de votre formation. 

 

Le montant du crédit d'impôt est égal au produit du nombre d'heures passées en formation par le ou les dirigeants de l'entreprise (dans la limite de 40 heures par année civile et par entreprise, soit 395,20€ pour 2018) par le taux horaire duSmic (en vigueur au 31 décembre de l'année au titre de laquelle est calculé le crédit d'impôt)

 

 Pour plus d'information, vous pouvez contacter le FAFCEA ou nous contacter au 02.40.71.06.54.

 

ATTENTION : modalités de prise en charge 2019 non connues à ce jour

 

www.fafcea.com

Vos salariés : prise en charge 2018 par AGEFOS PME

3Agefos.gif

Les  formations suivies par les salariés sont éligibles aux Fonds d'Assurances Formation* tels que l'Agefos-PME... L'Agefos-PME peut prendre en charge tout ou partie du coût pédagogique de la formation.

 

 Pour plus d'informations, vous pouvez contacter l'AGEFOS-PME ou nous contacter au 02.40.71.06.54. 

 

*dans la limite des fonds disponibles

 

Crédit d’impôt 2018 pour les stages suivis par les artisans

Profitez-en !

Logo%20impots[1].jpg

Tout artisan qui suit une formation de 7 heures peut solliciter le dispositif 'crédit d'impôt' sur le revenu d'un montant de 68 € par jour dans la limite de 40 heures par année civile, soit 388 € par an pour 2018.

 

Pour en savoir plus, se renseigner auprès du service des impôts ou nous contacter.