Dernières infos

Réforme de l'ASSURANCE CHÔMAGE .... négociations du 22 février 2018

Oui à une réforme qui prend en compte le risque entrepreneurial

logopoleemploi__064221800_1520_09112013.jpg

Emmanuel Macron souhaite instaurer un nouveau régime de « chômage universel » qui intégrerait les indépendants et les salariés démissionnaires. En contrepartie, les règles d'indemnisation des chômeurs seront modifiées. Voici les principales mesures sur le chômage envisagées par le gouvernement :

 

Indépendants

Le président de la République souhaite instaurer un nouveau système de chômage universel : les indépendants (artisans et commerçants) et les entrepreneurs, qui actuellement ne peuvent pas bénéficier du chômage à moins d'avoir un contrat de travail, bénéficieraient du régime d'assurance chômage au même titre que les salariés. Cette réforme vise à assurer la même protection pour tous, et notamment pour les travailleurs non-salariés qui feraient face à une baisse de leur activité. 

Toutefois, cette nouvelle mesure nécessiterait un important financement. L'allocation versée pourrait ainsi prendre la forme d'une simple allocation forfaitaire versée pendant une période de 6 mois à 1 an. L'aide pourrait n'être accordées qu'aux indépendants dont l'entreprise a été mise en liquidation judiciaire. 

 

Démission du salarié

Sauf exception, un salarié qui démissionne ne peut pas bénéficier de l'allocation chômage.  Cette réforme permettrait aux salariés démissionnaires d'en bénéficier une fois tous les 5 ans (durée à définir). Seraient uniquement concernés, les salariés qui souhaiteraient se lancer dans un nouveau projet professionnel comme changer d'activité ou créer son entreprise. 

 

Pour financier cette mesure, le chef de l'Etat mise sur une baisse du chômage et souhaite réaliser des économies en durcissant les conditions d'indemnisation.

 

Cette réforme devrait rentrer progressivement courant été 2018.

[pdf] je télécharge le communiqué de l'U2P (127,04 ko)

Afficher toute la rubrique